Fermer
France

Pour progresser, Groupe PSA veut se diversifier dans les services

Le #Autopartage - #PSA Peugeot Citroën
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans le cadre de son nouveau plan stratégique « Push to pass », Groupe PSA va consentir quelque 100 millions d’euros à des investissements dans le capital-risque, reflet de sa volonté de devenir un « fournisseur de services de mobilité de référence », notamment aux Etats-Unis. « Nos clients sont à la recherche de mobilité au-delà de la simple notion de propriété », a déclaré le président du constructeur Carlos Tavares, en énonçant plusieurs autres axes de développement de l’entreprise dans les services : gestion de flottes, location multimarques, après-vente, etc. Dans l’immédiat, PSA a annoncé le 5 avril avoir investi, avec l’assureur MAIF, 18 millions d’euros dans la société d’autopartage entre particuliers Koolicar.

Alors que le plan prévoit une nouvelle hausse de la productivité dans les usines et que Groupe PSA négocie actuellement un nouvel accord de compétitivité avec ses salariés en France, M. Tavares a affirmé que le niveau de production dans l’Hexagone dépendrait du marché. « Il n’y a aucune raison pour que la base France ne continue pas d’être une base forte au cœur de l’entreprise, mais il y a pour nous tous […] l’attente de ce que sera, à l’horizon de dix ans ou vingt ans, le marché automobile européen », a-t-il remarqué. Le précédent plan, qui arrive à échéance en fin d’année, prévoit notamment le maintien des sites industriels jusqu’en 2016, en contrepartie des efforts fournis par les salariés. (AFP 5/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.