Fermer
Allemagne

Porsche SE dément les accusations de manipulation de cours

Le #Porsche - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’occasion de son assemblée générale qui s’est déroulée le 30 mai, la holding Porsche SE a démenti les accusations de manipulation de cours en lien avec le scandale des moteurs truqués de Volkswagen et a nié avoir mésinformé ses actionnaires sur cette affaire.

Parmi les membres (actuels ou anciens) de Porsche SE qui font l’objet d’une enquête se trouve Hans Dieter Pötsch, actuel président du conseil de surveillance de Porsche SE et ancien responsable financier de Volkswagen.

Au total, Porsche SE est sous le coup de 159 plaintes liées au scandale des moteurs truqués. Au total, les plaignants réclament environ 902 millions d’euros.

Par ailleurs, cette assemblée générale a été marquée par le retour de Ferdinand Piëch, qui après avoir été absent aux deux précédentes assemblées était cette fois assis parmi les autres membres du conseil de surveillance. M. Piëch a accepté de vendre la majeure partie de sa participation de 14,7 % dans Porsche SE (cf. analyse de presse du 4/4/17).

M. Piëch s’est a en outre présenté à sa réélection au sein du conseil de surveillance. Si les actionnaires et le conseil lui accordent leur confiance, il pourrait siéger 5 années de plus. (BLOOMBERG, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 30/5/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.