Fermer
Allemagne

Porsche a démenti avoir utilisé un logiciel truqueur

Le #Enquête - #Porsche
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Porsche a démenti avoir utilisé un logiciel truqueur. Selon la presse allemande, le KBA (office fédéral des Transports) enquêterait sur la marque de voitures sportives pour déterminer si – comme d’autres marques du groupe Volkswagen – elle a manipulé les émissions polluantes de ses véhicules.

Le KBA chercherait à déterminer si Porsche a utilisé un logiciel qui permet de détecter les mouvements du volant, pour savoir si la voiture est en phase de test, ce qu’a nié Porsche. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 2/6/17)

Par ailleurs, Porsche aurait accepté de verser les indemnités de licenciement de son ancien responsable du développement, Wolfgang Hatz, qui avait été l’un des premiers dirigeants du groupe Volkswagen à avoir été licencié après l’éclatement du scandale des moteurs truqués. M. Hatz était en effet responsable du développement des moteurs du groupe allemand entre 2007 et 2011.

Néanmoins, Porsche n’aurait accepté de verser ces indemnités à M. Hatz que sous conditions. En effet, si l’enquête en cours démontre sa responsabilité dans cette affaire, il sera contraint de rendre la somme qui lui est accordée. Le montant exact de ces indemnités n’a pas été communiqué mais devrait s’élever à plusieurs millions d’euros. (SPIEGEL 4/6/17, AUTOMOBILWOCHE 5/6/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.