Fermer
Allemagne

Poids lourds autonomes : les chauffeurs pourraient être superflus d’ici à 10 ans

Le #Conduite autonome - #Économique - #Emploi - #Poids Lourds
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon un expert de Strategy&, une division de PricewaterhouseCoopers, les chauffeurs de poids lourds pourraient devenir superflus pour les trajets longue distance, et ce d’ici à 10 ans, grâce à l’avancée de la conduite autonome dans le secteur des poids lourds.

Néanmoins, les chauffeurs resteront essentiels pour les trajets en milieu urbain et dans les livraisons locales.

Selon Strategy&, il faudra encore cinq années supplémentaires pour que les camions autonomes puissent être opérationnels également en centre-ville.

Le responsable de la division poids lourds de Daimler, Wolfgang Bernhard, a déclaré que « dans les dix années à venir, l’industrie des poids lourds connaîtra plus d’évolutions que dans les 5 décennies précédentes ».

Par ailleurs, Strategy& estime que se passer de chauffeurs et opter pour des poids lourds autonomes permettrait aux entreprises de réduire leurs frais de fonctionnement de 28 %, à 82 800 euros par an et par camion d’ici à 2030 (contre 115 600 euros actuellement).

Néanmoins, cela aurait des conséquences lourdes sur l’emploi. En Allemagne, quelque 500 000 personnes travaillent en tant que chauffeurs routiers. Ces emplois pourraient être remplacés par des postes d’ingénieurs en informatique pour gérer les flottes de camions autonomes. (SPIEGEL 19/9/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.