Fermer
Allemagne

Plus de 28 000 propriétaires allemands de véhicules diesel du groupe VW se sont déjà associés à la plainte en recours collectif

Analyse de presse de 14H00 - Le #Affaire VW - #Groupe Volkswagen - #Plainte - #Recours collectif
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Plus de 28 000 propriétaires allemands de véhicules diesel des marques du groupe Volkswagen se sont déjà inscrits pour être associés à la plainte en recours collectif contre le groupe allemand.

La plainte en recours collectif pourra donc être traitée ; en effet, il fallait qu’au moins 50 plaignants s’associent à la plainte dans un délai de deux mois pour que celle-ci puisse être jugée.

Dans le cas de l’affaire Volkswagen, les quelque 28 000 plaignants se sont manifestés dès la première semaine.

Le but de cette plainte en recours collectif est d’obtenir des indemnisations pour les propriétaires de voitures diesel du groupe Volkswagen qui sont affectées par les manipulations des niveaux d’émissions.

La plainte collective apporte une solution pour les personnes qui ne pouvaient ou ne souhaitaient pas déposer une plainte individuelle.

Davantage de plaignants pourront s’associer à cette plainte en recours collectif jusqu’au premier jour du procès.

Source : AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (30/11/18), SPIEGEL (1/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.