Fermer
France

Plastic Omnium prêt à céder sept sites à l’Américain Flex-n-Gate pour 200 millions d’euros

Le #Plastic Omnium
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Plastic Omnium a annoncé le 23 décembre être entré en négociations exclusives avec le groupe américain Flex-n-Gate pour lui céder sept sites, dont quatre en France, pour 200 millions d’euros. Cette vente s’inscrit dans le cadre du rachat par l’équipementier français de l’activité « systèmes extérieurs » de son concurrent Faurecia pour 665 millions d’euros, autorisé par la Commission européenne à condition que Plastic Omnium cède une partie de ses actifs afin de préserver la concurrence dans ce secteur. « Ces actifs représentent un chiffre d’affaires de l’ordre de 700 millions d’euros répartis pour moitié dans l’activité pare-chocs en France et en Espagne et pour l’autre moitié dans l’activité d’assemblage de modules bloc avant en Allemagne », a détaillé Plastic Omnium dans un communiqué. Les sept sites emploient environ 2 000 personnes.

Après la décision de Bruxelles, Plastic Omnium avait créé en juillet une entité à part baptisée Faurecia Auto Exterior regroupant ces sept sites et cherchaient depuis un repreneur. Flex-n-Gate, numéro deux en Amérique du Nord dans la production de pare-chocs, emploie plus de 18 000 personnes dans 55 usines de fabrication et 9 sites de développement et d’ingénierie au Canada, aux Etats-Unis, au Mexique, en Argentine, en Chine, au Japon, au Brésil et en Espagne.

Le projet de cession doit encore être soumis aux procédures relatives aux instances représentatives du personnel dans les pays concernés et recueillir les autorisations de la Commission européenne et des autorités de la concurrence compétentes. Il devrait être finalisé courant 2017. (AFP 23/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.