Fermer
Inde

Peugeot rachète la marque mythique indienne Ambassador

Le #Acquisition - #Marque - #Peugeot
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe indien Hindustan Motors a vendu à Peugeot pour 11 millions d’euros sa marque Ambassador. Plus vieux constructeur automobile indien, Hindustan Motors, qui appartient au groupe CK Birla, a mis fin en 2014 à la production de l’Ambassador, en raison notamment du tarissement de la demande.

« Nous l’avons vendu pour 800 millions de roupies, mais nous avions déjà cessé la production il y a près de trois ans », a déclaré un porte-parole de CK Birla. « L’usine est fermée depuis ».

Le groupe PSA avait annoncé le mois dernier avoir fondé avec CK Birla deux co-entreprises de véhicules et de moteurs pour prendre position sur un marché automobile de taille encore modeste mais à fort potentiel. A l’horizon 2020, PSA souhaite se doter d’une capacité initiale de fabrication de 100 000 véhicules par an, en coopération avec CK Birla qui investira avec lui près de 100 millions d’euros dans ce projet.

L’Ambassador fut pendant des années la voiture des hauts fonctionnaires et membres des gouvernements en Inde. Mais la voiture n’a pas su résister à la concurrence, notamment des SUV. Le taux de motorisation en Inde reste faible, à 22 véhicules pour 1 000 habitants en 2014, soit 30 fois moins qu’en Europe occidentale. La croissance des ventes, bridée notamment par des infrastructures insuffisantes, est encore loin d’atteindre celle qu’a connue la Chine. (AFP, FIGARO 12/2/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.