Fermer
France

Peugeot prépare une version diesel 2.0 BlueHDi 180 du break 508 RXH

Le #Moteur - #Peugeot
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’occasion du restylage de la gamme 508, Peugeot prépare une version 100 % diesel du break 508 RXH, en complément de la propulsion HYbrid4. Le modèle sera ainsi doté en novembre du moteur 2.0 BueHDi de 180 ch, qui satisfait à la norme Euro-6.

Le break 508 RXH BlueHDi disposera de plusieurs atouts : un prix d’accès en baisse (non encore communiqué), un coffre libéré des batteries et une conduite qui ne sera plus pénalisée par le poids de la chaîne cinématique hybride. L’agrément de conduite sera aussi servi par la nouvelle boîte automatique à six rapports (EAT6) couplée au BlueHDi 180. Une transmission plus rapide et efficace que la boîte pilotée à simple embrayage qui prend place sous le capot de la version HYbrid4. Avec cette nouvelle version, le RXH perdra néanmoins la possibilité de rouler en quatre roues motrices (le moteur électrique anime les roues arrière temporairement sur la version HYbrid4), et Peugeot ne programmerait pas d’installer un système de traction renforcée, du type Grip Control, comme à bord d’un 3008.

Première découverte du 508 RXH BlueHDI 180 au Mondial de l’Automobile et premier essai à l’automne lors de sa commercialisation, précise LARGUS.FR (11/9/14).

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.