Fermer
France

Peugeot pourrait connaître une hausse à deux chiffres de ses ventes en 2014

Le #Peugeot - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La marque Peugeot pourrait connaître une « hausse à deux chiffres » de ses ventes en 2014 sur son périmètre européen, a estimé son directeur général Maxime Picat, le 16 juin sur les ondes de Radio Classique. « On a une excellente tendance, nous sommes vraiment confiants en France et dans le reste du monde, on devrait sans doute avoir une hausse à deux chiffres », a déclaré M. Picat. « Le bilan des ventes en France est très bon, notre part de marché s’améliore sur un marché lui-même en progression, tout spécialement auprès des particuliers », s’est-il réjoui.

Porté par le succès de ses nouveaux modèles, la marque au Lion devrait continuer à réaliser de bons chiffres, notamment grâce à la 108, la « nouvelle petite citadine, qui a un bon potentiel de croissance sur ce segment très compétitif », a assuré M. Picat. « Il y a clairement une volonté de monter en gamme en ce qui concerne Peugeot, sur chaque modèle, avec un placement différent pour les trois marques du groupe. Ce qu’il faut chercher, ce sont des clients différents », a-t-il ajouté.

Interrogé sur les difficultés que rencontre Peugeot en Russie, son deuxième marché hors France, derrière l’Allemagne, M. Picat a mentionné une baisse de « 27 % sur place », imputable selon lui aux « variations de change ». « Nos modèles sur place ne sont pas assez intégrés localement, les pièces viennent souvent de l’étranger et subissent les effets de change. Nous devons augmenter notre taux d’intégration locale afin de nous en protéger », a-t-il estimé.

Revenant sur le passage à une ligne de production du site de Mulhouse, le dirigeant a rappelé avoir « annoncé une demi-équipe ou une équipe supplémentaire tous les trois mois ces derniers temps. Il y aura deux nouveaux lancements, et 300 millions d’euros d’investissement sur ce site ». « L’augmentation de capital [qui a vu le chinois Dongfeng et l’Etat entrer au capital de PSA] permet au groupe ce type d’investissement, mais également de lancer de nouveaux modèles et participe également au désendettement du groupe », a-t-il conclu. (AFP 16/6/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.