Fermer
France

Peugeot n’ira pas au Salon de Francfort en 2017

Le #Peugeot - #Salon
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans l’arbitrage de ses investissements marketing, la marque Peugeot a décidé de ne pas être présente au salon de Francfort 2017. Guillaume Couzy, directeur marketing de Peugeot, invoque le redéploiement des budgets de communication de la marque, dans lequel le digital prend une place grandissante.

Ainsi, la part du digital au niveau international est passée ces trois dernières années de 15 % à 30 % du budget média et Guillaume Couzy estime que « le digital devrait être à 50 % du budget média en 2020 ». « Le corollaire est que cela va provoquer une assez forte rationalisation de nos moyens avec forcément une baisse du ratio média off-line. Les moins menacés d’entre eux étant probablement la partie télévision et affichage qui ont vocation à fonctionner de la même façon que le digital dans les années qui viennent », explique M. Couzy.

Cette stratégie conduit surtout à une baisse du ratio moyen hors média avec comme ligne directrice le choix de ne plus investir que « dans des domaines à valeur ajoutée pour la marque », précise Guillaume Couzy. En conséquence, le constructeur a décidé de privilégier « les événements qui valorisent la capacité à faire essayer les voitures » au détriment des actions plus traditionnelles. « Cela nous amène à des choix qui sont parfois un peu radicaux avec par exemple la décision de ne pas aller au salon de Francfort en 2017 ».

« Nous avons décidé de traiter l’ensemble des salons automobile de la même façon que les investissements marketing en fonction du retour sur investissement et de notre actualité produits », a précisé M. Couzy. Avec une part de marché en Allemagne de 1,7 % (52 757 immatriculations VP à fin novembre 2016, + 4,6 % comme le marché), on comprend aisément que Peugeot ait jugé l’investissement disproportionné compte tenu de la domination des marques domestiques sur ce salon.

Depuis l’arrivée de Carlos Tavares, le groupe PSA remet en question les us-et-coutumes de la profession et ses propres habitudes. Cette décision est un nouvel exemple de ce pragmatisme. (AUTOACTU.COM 20/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.