Fermer
Afrique

Peugeot commercialisera dès le mois de septembre un nouveau pick-up en Afrique

Le #Dongfeng - #Peugeot - #Pick-up - #PSA Peugeot Citroën
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Peugeot commercialisera dès le mois de septembre un nouveau pick-up en Afrique. L’engin surélevé et à quatre roues motrices, « robuste », « endurant » et « facile à entretenir » selon la plaquette, sera vendu au Maghreb et en Afrique de l’Ouest. Le pick-up sera assemblé à partir de mi-2018 en Tunisie, dans la petite usine de Stafim, l’associé local du Groupe PSA – un site pourtant doté à la base d’une capacité de production limitée 1 200 unités par an. En attendant, les premiers véhicules proposés à la vente viendront de l’usine chinoise de Chengdu. C’est qu’il s’agit en réalité d’un véhicule de Dongfeng (constructeur chinois partenaire de PSA) sur lequel le groupe français appose un badge Peugeot. Le modèle s’appelle Dongfeng Rich, pour être précis. Il est même issu d’une base Nissan, qui est aussi partenaire de Dongfeng en Chine.

Peugeot voulait « revenir rapidement sur ce marché », et a donc « décidé de partir d’une base existante qui a prouvé sa robustesse », explique le directeur général de la marque Jean-Philippe Imparato sur Twitter. « C’est une opportunité », confirme-t-on au siège du groupe, où l’on précise toujours travailler sur un autre pick-up, celui annoncé dans le plan stratégique « Push to pass », avec Changan, le second associé chinois.

Pour le président du Groupe PSA Carlos Tavares, l’Afrique est un levier majeur pour gonfler les volumes du constructeur. Le dirigeant a d’ailleurs fixé un objectif de 700 000 ventes par an d’ici à 2021 dans la zone Afrique/Moyen-Orient. Entre janvier et fin mai, PSA en était à 231 000 unités, dont 177 000 en Iran. Selon Peugeot, qui avait stoppé l’assemblage au Nigéria de la 504 en 2005, le segment des pick-ups pèse plus ou moins 10 % des marchés visés, soit un volume d’environ 56 000 unités par an. (ECHOS 21/6/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.