Fermer
France

Paris devrait lancer en janvier une expérimentation d’autopartage de véhicules utilitaires électriques destinés aux commerçants

Le #Autopartage - #Electrique - #Paris
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Un nouveau service d’autopartage dédié aux commerçants va entrer en fonction dans Paris, croit savoir Environnement Magazine. Il s’agirait de réaliser un pilote, de janvier à décembre 2016. Marion Maestracci, chef du projet et de la division prospective de la mobilité à la Mairie de Paris, souligne que ce projet relève de « l’expérimentation » pour enrichir l’expérience. Au lancement il y aura cinq Citroën Berlingo électriques, cinq Peugeot Partner électriques et deux Mooville (dont un frigorifique) conçus par Muse.

Pour mémoire, il existe déjà le service Utilib’ de Bolloré. La responsable du projet précise qu’il n’y aura toutefois pas vraiment de concurrence frontale. « Cela n’a rien à voir avec les Utilib’. Il s’agit ici de gros utilitaires électriques, dotés d’un volume, d’une longueur de chargement et d’une charge utile qui intéressent d’autres artisans-commerçants et qui peuvent couvrir d’autres besoins », a expliqué Mme Maestracci. Une présentation plus officielle devrait être faite dans les semaines à venir, indique le JOURNALAUTO.COM (24/9/15).

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.