Fermer
Allemagne

Opel se lance dans l’autopartage

Le #Autopartage - #Opel
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Opel se lance dans l’autopartage. Son service fonctionnera via une application développée en interne et sera baptisé CarUnity. Les 20 000 salariés allemands de la marque vont tester ce service d’autopartage durant deux semaines.

Après cette période d’essai, le service CarUnity sera lancé sur l’ensemble du territoire allemand, le 24 juin, date à laquelle Tina Müller, responsable du marketing d’Opel, détaillera l’offre d’autopartage du constructeur.

Le service d’autopartage d’Opel vise à concurrencer ceux de BWM (DriveNow) et de Daimler (Car2Go).

Contrairement à ses concurrents, Opel veut proposer un service où des modèles de toutes marques seront mis à disposition, étant donné que les particuliers loueront leur propre véhicule en système de « Peer2Peer » (offre de particulier à particulier).

Cette forme d’autopartage reste secondaire en Allemagne, où les services d’autopartage proposés par un opérateur spécifique, avec des véhicules réservés à l’autopartage et disponibles à des stations, restent majoritaires. (SPIEGEL, AUTOMOBILWOCHE 11/6/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.