Fermer
Allemagne

Opel cherche à améliorer sa compétitivité en Allemagne

Analyse de presse de 14H00 - Le #Compétitivité - #Emploi - #Groupe PSA - #Opel - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Opel a annoncé le 14 janvier la suppression de 2 100 postes supplémentaires en Allemagne à travers un plan de départs volontaires dans le cadre duquel les employés nés avant 1963 pourront prendre une retraite anticipée. Ce plan concerne les usines de Rüsselsheim, Eisenach et Kaiserslautern. Il n’y aura pas de licenciement sur ces trois sites, ni d’ici à juillet 2025 d’ailleurs. Cet engagement est inscrit dans un accord avec les syndicats, qui doit permettre « une nouvelle et nette amélioration de notre compétitivité », a expliqué Michael Lohscheller, patron d’Opel, dans un communiqué. Cela étant, le constructeur et les syndicats ont convenu de la possibilité de supprimer 2 000 autres emplois, en deux tranches, d’ici à 2029.

Pour mener à bien cette réorganisation, le site de Rüsselsheim bénéficiera d’investissements permettant d’accueillir une partie de la production de la nouvelle génération de l’Astra (2021) et de sa variante break (2022). Le site proche de Francfort produira ainsi des véhicules sur la plateforme EMP2 du Groupe PSA, synonyme notamment d’hybridation rechargeable. Le deuxième site où sera produite la berline sera en revanche annoncé plus tard. PSA attend d’en savoir plus sur le Brexit et ses conséquences avant d’attribuer, ou non, une partie de la production à l’usine d’Ellesmere Port, comme c’est le cas aujourd’hui.

Source : JOURNALAUTO.COM (14/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.