Fermer
Etats-Unis

Novares se renforce aux Etats-Unis en rachetant MPC

Analyse de presse de 14H00 - Le #Acquisition - #MPC - #Novares
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier automobile français Novares (ex-Mecaplast) annonce l’acquisition de l’Américain MPC (Miniature Precision Components), qui réalise 265 millions de dollars de chiffre d’affaires. Cette opération va lui permettre de doubler la taille de son activité aux Etats-Unis. Avec six usines en Amérique du Nord, MPC est présent sur les mêmes segments d’activité que le Novares, notamment les pièces en plastique pour les moteurs thermiques.

Entreprise familiale, MPC était pénalisé par son côté exclusivement américain. Avec Novares, il pourra désormais répondre aux appels d’offres mondiaux de ses principaux clients, au premier rang desquels Ford. La marque à l’ovale bleu devient ainsi le premier client de Novares, devant le Groupe PSA et Renault.

« Nous avons pu monter un financement bancaire de 300 millions d’euros en avril 2018 avec les banques qui avaient travaillé pour l’introduction en Bourse », explique Pierre Boulet, directeur général de Novares. La stratégie présentée à cette époque, faite de croissance externe, de croissance organique et d’investissements dans des start-ups a pu être mise en œuvre. Un fonds de capital investissement doté de 50 millions d’euros a été créé. « Nous avons réalisé trois investissements depuis lors, un autre le sera prochainement et nous en avons deux dans les tuyaux », précise M. Boulet.

Novares devrait annoncer un chiffre d’affaires de 1,1 à 1,2 milliard d’euros pour l’année 2018, en progression de 3 %. Le groupe devrait réaliser cette année, en tenant compte des dernières opérations, 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires, avec 47 usines dans le monde (12 000 salariés). La part grandissante du plastique dans les véhicules contribuera à la croissance de l’équipementier français, qui mise aussi sur la montée en gamme de ses produits.

Le groupe français a par ailleurs passé des accords pour prendre le contrôle total de ses deux coentreprises chinoises.

Source : FIGARO (12/2/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.