Fermer
Chine

Novares acquiert 100 % de sa coentreprise chinoise de Wuhan

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coentreprise - #Novares
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Novares a conclu l’acquisition de la totalité de sa coentreprise de Wuhan, en Chine. Par l’intermédiaire de sa filiale chinoise Noveastern, il a racheté les 30 % qui appartenait à son partenaire Yazhong. L’entreprise a par ailleurs relocalisé sa production sur un nouveau site équipé des dernières technologies, qui rassemble en un même lieu les lignes de fabrication et le centre technique de Wuhan.
Parfaitement conforme aux normes internationales de production appliquées par Novares, ce site est l’un des plus modernes du groupe.

Novares (ex-Mecaplast) a signé un accord de coentreprise avec Yazhong en 1997, devenant ainsi l’une des rares entreprises françaises implantées en Chine à l’époque. Cette société conjointe avait été créée afin de répondre aux besoins des clients Citroën et Dongfeng pour la fabrication du modèle ZX.

Le site fabrique des pièces en plastique pour l’intérieur et l’extérieur des véhicules, ainsi que des composants moteur. Aujourd’hui il fournit les constructeurs d’automobiles de la région, parmi lesquels DPCA, Ford, Honda, Renault-Nissan, Dongfeng et SGM.

Source : AM-TODAY.COM (30/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.