Fermer
Etats-Unis

Nouvelle décision de justice dans l’affaire des commutateurs d’allumage défectueux de General Motors

Le #General Motors - #Rappel De Véhicule
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La justice américaine a jugé recevables les plaintes de consommateurs portant sur des accidents et incidents liés aux commutateurs d’allumage défectueux de General Motors survenus avant sa faillite en juillet 2009.

Une cour d’appel de Manhattan (New York) a en effet invalidé le 13 juillet un premier verdict d’avril 2015 qui écartait ces actions judiciaires qui pourraient entraîner 10 milliards de dollars d’indemnisations, selon les estimations des analystes. Les trois magistrats ont estimé que General Motors disposait avant sa faillite des éléments internes montrant que certaines voitures étaient défectueuses, mais n’en avait pas, délibérément, informé les propriétaires.

Il est reproché au constructeur d’avoir laissé rouler jusqu’en février 2014 des voitures dont le moteur pouvait subitement s’arrêter, bloquant la direction assistée et empêchant le déploiement des sacs gonflables. Le fonds d’indemnisation mis en place par General Motors avait recensé l’an dernier environ 124 décès et 275 blessés liés à ce défaut. (AFP 13/7/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.