Fermer
Japon

Nouveau rappel de véhicules Nissan dotés d’airbags Takata

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coussins gonflables - #Nissan - #Rappel de véhicules - #Takata
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nissan procède à un nouveau rappel de 345 700 véhicules dans le monde pour en remplacer les airbags. Il s’agit de coussins Takata déjà modifiés une première fois.

Le rappel concerne notamment les modèles Maxima de 2001 à 2003, les Sentra de 2002 à 2006, les Pathfinder de 2002 à 2004, et les Versa de 2007 à 2011, ainsi que plusieurs modèles Infiniti.

Aux Etats-Unis, 307 962 véhicules sont impactés.

Les véhicules ont déjà été rappelés et leurs airbags réparés dans le cadre d’une première campagne. Cette nouvelle mesure vise à remplacer des unités défectueuses qui avaient été volontairement installées à bord des véhicules qui faisaient l’objet de rappels pour le même problème.

Takata avait en effet cherché à parer au plus urgent, en installant des modules neufs présentant les mêmes failles, mais sachant que ces derniers n’avaient pas tendance à exploser lors de leurs premières années d’utilisation. Ce n’est en effet qu’avec des années d’exposition à la chaleur et à l’humidité que les coussins avaient tendance à exploser, envoyant aux passages des pièces métalliques aux visages des occupants.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (15/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.