Fermer
France

Nissan veut rester le leader des modèles importés dans le segment des C-SUV

Le #Modèle - #Nissan
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Avec la version remodelée du Qashqai, Nissan s’est fixé un seul et unique objectif : rester le leader des modèles importés dans le segment des C-SUV. « En année pleine, nous souhaitons totaliser au moins 25 000 immatriculations », précise Bernard Loire, président de Nissan West Europe. Cela correspond très exactement au volume de ventes enregistrées l’an dernier dans l’Hexagone par le Qashqai, le Juke en ayant comptabilisé de son côté 13 000 et le X-Trail 11 000. « Sur l’exercice écoulé, deux tiers de nos ventes ont reposé sur nos crossovers. Nous avons immatriculé sur la période 69 000 VP et 11 000 VUL », souligne le dirigeant.

Et les véhicules métis pourraient prendre encore plus d’importance dans l’activité commerciale de Nissan en France. « Le marché français des C-SUV a gagné plus de 250 000 unités en dix ans et sa volumétrie devrait passer de 292 649 unités en 2016 à 300 000 unités en 2017 », estime M. Loire.

Le nouveau Qashqai est mieux insonorisé, un peu plus long que son prédécesseur (+ 17 mm), propose une nouvelle finition (Tekna+) et sa finition Business Edition est aussi accessible avec ses motorisations à essence (c’est aussi le cas désormais avec la nouvelle Micra). (JOURNALAUTO.COM 29/6/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.