Fermer
Afrique

Nissan va ouvrir une nouvelle usine d’assemblage au Ghana d’ici à 2022

Analyse de presse de 14H00 - Le #Investissement - #Nissan - #Production - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nissan va ouvrir une usine d’assemblage au Ghana d’ici à 2022, dans le cadre de ses efforts pour doubler sa production en Afrique et au Proche-Orient à moyen terme et répondre à la hausse de la demande dans la région.

L’usine, dont le coût n’a pas encore été annoncé, aura une capacité de 50 000 à 60 000 unités.

En février, le constructeur avait annoncé la construction d’une usine en Algérie, dont les capacités doivent s’établir à quelque 60 000 unités par an.

Nissan compte investir massivement en Afrique, où les jeunes représentent plus de la moitié de la population. Le réseau du constructeur dans la région devrait parallèlement augmenter de 80 %. Au Nigeria, notamment, Nissan devrait tripler le nombre de ses concessionnaires, à 45.

Le constructeur compte porter sa part de marché au Proche-Orient/Afrique/Inde à 8 % en 2022, contre 4 % en 2018. Il ambitionne également de doubler sa marge d’exploitation dans la région à plus de 10 % et lancer ses premiers véhicules électriques dans le Golfe persique.

Frost & Sullivan estime que les ventes de voitures neuves en Afrique doubleront à 3,26 millions d’unités en 2025, par rapport au volume de 2016, ce qui placerait le continent au même niveau que l’Allemagne en termes de volume de ventes, soit en cinquième position au niveau mondial.

Toutefois, malgré la croissance robuste du marché, la production local reste limitée. En 2017, elle s’est établie 2,5 millions d’unités, selon PwC Consulting. Les constructeurs français ont une présence relativement importante en Afrique, notamment grâce à leurs installations en Afrique du Nord. En 2017, Renault a produit 600 000 véhicules en Afrique, tandis que PSA en a fabriqué 360 000. A titre de comparaison, Toyota et Volkswagen ont produit 100 000 véhicules environ chacun dans la région en 2017.

Source : NIKKEI (23/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.