Fermer
Japon

Nissan suspend l’accès à ses sites internet après une supposée attaque d’Anonymous

Le #Internet - #Nissan
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nissan a annoncé mercredi 13 janvier qu’il suspendait l’accès à ses sites internet, bloqués depuis la veille par « une potentielle attaque » pouvant venir du groupe de piratage informatique des Anonymous en riposte à la reprise du programme japonais de chasse à la baleine.

« En raison d’une potentielle attaque par déni de service, nous interrompons temporairement nos sites pour prévenir d’autres risques », a déclaré le constructeur dans un communiqué. Ce type d’attaques a pour but de rendre un service indisponible en saturant les serveurs informatiques par un nombre conséquent et insurmontable de requêtes simultanées.

« Chez Nissan, la protection des données personnelles des clients et la sécurité est de la plus haute importance, et nous prenons au sérieux toute menace potentielle envers nos systèmes d’information », ajoute le groupe qui assure de sa « vigilance constante ».

« Nous sommes en train d’examiner la situation, nous ne savons pas pour l’heure si c’est vraiment lié à Anonymous », a précisé un porte-parole de Nissan.

Selon des informations de la chaîne NHK citant la police, une centaine d’organisations au Japon ont été la cible d’Anonymous entre septembre et décembre 2015. L’accès au site officiel du bureau du Premier ministre Shinzo Abe avait notamment été perturbé en décembre. (AFP 13/1/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.