Fermer
Afrique

Nissan renforce son activité industrielle en Afrique

Analyse de presse de 14H00 - Le #Nissan - #Production - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nissan compte ouvrir une usine en Algérie et une autre au Ghana afin d’accompagner la hausse de la demande de voitures en Afrique du nord et de l’Ouest.

En Algérie, le constructeur compte procéder à un assemblage final de composants importés, tandis qu’au Ghana, il envisage une activité beaucoup plus simple en raison du manque d’installations industrielles. Nissan sera ainsi le premier constructeur japonais à fabriquer des véhicules en Afrique de l’Ouest.

Les détails des deux projets n’ont pas encore été communiqués, mais la construction des sites devrait démarre au début des années 2020. Nissan, qui exporte vers de nombreux pays africains des véhicules à partir du Japon et de l’Europe, souhaite ainsi renforcer sa compétitivité sur le continent en produisant localement ses véhicules. Il est déjà implanté en Afrique du Sud et en Egypte, où il produit des pick-ups et des Sunny (50 000 unités au total en 2017-2018).

Selon le consultant Frost & Sullivan, les ventes de voitures en Afrique devraient atteindre 3,26 millions d’unités en 2025, soit le double du volume enregistré en 2016, plaçant le continent au même niveau que l’Allemagne sur l’échiquier mondial des pays producteurs (cinquième). L’Afrique du Sud est le plus gros marché du continent africain, avec 400 000 ventes chaque année.

Source : NIKKEI (8/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.