Fermer
France

Nissan lance « Nissan Car Sharing », une offre d’autopartage à destination des entreprises

Le #Autopartage - #Entreprises - #Nissan
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nissan a mis en place une offre de service allant dans le sens des nouvelles tendances en matière de mobilité. Nommée « Nissan Car Sharing », il s’agit d’une offre proposant une alternative aux gestionnaires de flotte, en mettant à leur disposition un système d’autopartage au sein des entreprises.

Au terme d’une année de développement, dont quatre mois de pilotage avec de grandes entreprises, dont le cabinet Roland Berger et un groupe bancaire français, Nissan donne libre accès à ce service innovant qui entend contribuer à réduire l’impact des flottes automobiles sur le bilan financier des sociétés.

« Nous travaillons à la carte, en fonction des besoins du client », indique Paolo Colurcio, directeur des ventes sociétés de Nissan West Europe et artisan de ce projet. « Nous définissons la taille de sa flotte et les véhicules à mettre en service ». A noter que l’ensemble de la gamme Nissan, dont les VUL, mais aussi Infiniti, est éligible à Nissan Car Sharing.

Le système repose sur une plateforme de réservation en ligne, de gestion des droits d’accès et de suivi de l’état du parc, développée par Nissan et un partenaire intégrateur dont le nom n’a pas été communiqué. De plus, Nissan a constitué une équipe de support, disponible en permanence pour accompagner les clients dans cette évolution technologique. « Notre priorité est donnée à la satisfaction des utilisateurs », souligne Paolo Colurcio.

D’ici à la fin de l’année, Nissan doit signer un accord avec un partenaire stratégique pour donner plus de souplesse à Nissan Car Sharing. Paolo Colurcio regarde des pistes d’évolution, sur le plan du contenu de services. La prise en charge des données de maintenance (préventives ou curatives), celle des cartes carburant, mais également l’assurance adaptative, le nettoyage ou le covoiturage comptent parmis les idées du directeur des ventes entreprises de Nissan West Europe.

Les premiers retours d’expérience font état d’une baisse de 20 à 30 % des frais de gestion de la mobilité des collaborateurs chez Roland Berger. A titre de comparaison, le cabinet rapporte un coût au kilomètre de 0,30 euro avec Nissan Car Sharing, contre 1,10 euro en taxi. Les loueurs traditionnels ne rivalisent guère plus. (JOURNAL DE L’AUTOMOBILE 24/6/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.