Fermer
Europe

Nissan fait son retour sur le segment C avec la Pulsar

Le #Modèle - #Nissan
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Huit ans après le retrait de l’Almera, Nissan signe son retour sur le segment C avec la Pulsar, un véhicule taillé pour le marché européen, qui vient compléter l’offre de la marque dans la perspective du plan de croissance Power 88.

La Pulsar est équipée de deux motorisations issues de l’Alliance Renault Nissan : le bloc essence 1.2 l DIG-T (115 ch) et le 1.5 l dCi (110 ch), tous deux équipés de série du système Stop & Start et d’une boîte de vitesses manuelle. La boîte Xtronic 7 sera proposée dans quelques mois sur le moteur DIG-T de 115 ch et la gamme sera complétée d’un deuxième moteur essence (DIG-T 190 ch) au printemps 2015.

Le modèle est décliné en quatre niveaux de finition pour les particuliers, Visia, Acenta, Connect Edition et Tekna, avec en outre une version Business Edition à destination des entreprises. Cette dernière, qui affiche un prix assez compétitif (24 890 euros), devrait peser un tiers des ventes de la Pulsar. La berline est l’une des principales attractions de Nissan sur le Mondial de l’Automobile. Elle sera lancée dans la foulée au prix d’attaque de 18 790 euros.

En Europe, la Pulsar devrait pouvoir tirer facilement son épingle du jeu sur les marchés espagnol, allemand et britannique, notamment.

La Pulsar est fabriquée à Barcelone en Espagne où le constructeur a installé des capacités supplémentaires à cet effet (80 000 unités). (JOURNAL DE L’AUTOMOBILE 7/10/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.