Fermer
Japon

Nissan étudie différentes options pour ses parts dans Calsonic Kansei

Le #Capital - #Equipement - #Nissan
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nissan a indiqué mardi « étudier différentes options » concernant l’équipementier Calsonic Kansei, dont il est actionnaire à hauteur de 41,6 %.

« Des médias disent que Nissan va vendre toutes ses parts dans Calsonic Kansei, mais nous n’avons rien annoncé de tel », souligne toutefois Nissan dans un communiqué. Le constructeur ajoute que « Calsonic Kansei est un des partenaires les plus importants de l’alliance Renault-Nissan et nous étudions pour cette entreprise différentes options qui pourraient permettre d’élever sa compétitivité ».

Le quotidien japonais Nikkei affirme que Nissan envisage de céder l’intégralité de sa participation dans Calsonic Kansei pour un montant de l’ordre de 100 milliards de yens (800 millions d’euros). Un appel aux candidats au rachat sera lancé début juin, précise le journal sans citer de sources.

L’abandon des parts dans Calsonic Kansei, dont Renault-Nissan est le principal client, se justifierait par la transition en cours dans le domaine de l’automobile vers des techniques plus informatiques pour les véhicules électriques et les futures voitures à conduite autonome. Calsonic Kansei fabrique notamment des systèmes d’air conditionné et des compresseurs. (AFP 24/5/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.