Fermer
France

Nissan continue d’offrir le « superbonus » de 3 700 euros en attendant celui du gouvernement

Le #Bonus - #Electrique - #Gouvernement - #Nissan
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Lors du Mondial de l’Automobile et pour une durée au départ limitée au 31 décembre 2014, Nissan avait lancé une opération commerciale visant à stimuler ses ventes de véhicules électriques en anticipant le superbonus de 3 700 euros promis par le gouvernement. Le ministère des Finances avait en effet annoncé en octobre la mise en place « mi-2015 » d’une prime à la casse ou « superbonus » pouvant aller jusqu’à 3 700 euros. Ce montant doit être versé pour l’achat d’un véhicule électrique et s’ajouter aux 6 300 euros de bonus. La prime sera néanmoins conditionnée à la destruction d’un véhicule diesel de plus de 13 ans et sera réservée aux habitants des zones couvertes par un Plan contre la pollution de l’atmosphère (PAP). Ce superbonus gouvernemental n’ayant pas encore vu le jour (il est pour le moment limité à 200 euros), Nissan a décidé de reconduire son opération jusqu’au 31 mars. Nissan offre donc cette remise de 3 700 euros aux acheteurs d’une Leaf ou d’un e-NV200 qui se débarrassent d’un véhicule diesel âgé de plus de 10 ans (contre 13 ans dans le projet gouvernemental), et ce quelle que soit la zone où ils habitent. Cette prime ajoutée au bonus de 6 300 euros permet à Nissan d’afficher une remise de 10 000 euros sur ses véhicules électriques. La Leaf est ainsi accessible à partir de 14 390 euros (avec location de la batterie) et l’e-NV200 à partir de 10 610 euros (avec location de la batterie). Les acheteurs de la Leaf continuent en outre de bénéficier des deux avantages clients que sont les quatre semaines annuelles de location chez Hertz et le service auto/train offerts.

En 2014, Nissan a immatriculé 1 616 véhicules électriques sur le marché français (dont 1 604 Leaf et 503 à des particuliers). Cela représente une hausse de 12,4 % qui n’aura toutefois pas été tirée par cette opération commerciale puisque, sur les trois derniers mois de l’année, les immatriculations de Leaf ont baissé (- 22,3 % en décembre, à 129 unités ; – 19 % en novembre, à 94 unités ; – 39,4 % en octobre, à 120 unités). (AUTOACTU.COM 23/1/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.