Fermer
Japon

Nissan annonce un bénéfice semestriel en hausse ; maintient ses objectifs annuels

Le #Nissan - #Résultat financier - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nissan a annoncé des bénéfices en hausse au premier semestre 2014-2015 clos fin septembre, grâce à de bonnes ventes en Amérique du Nord et à l’affaiblissement du yen face au dollar. Il a également confirmé ses prévisions de résultats pour l’ensemble de l’exercice.

Sur le semestre, le groupe a réalisé un bénéfice net de 237 milliards de yens (1,71 milliard d’euros), en hausse de 24,9 %, et un bénéfice opérationnel de 261,9 milliards de yens (1,89 milliard d’euros), en progression de 18 %. Le chiffre d’affaires du groupe augmenté de 8,2 %, à 5 140 milliards de yens (37,04 milliards d’euros).

Les ventes en volume se sont établies à 2,58 millions d’unités (+ 5,8 %), élevant sa part de marché mondiale à 6 % (l’objectif du constructeur est d’atteindre les 8 % d’ici à 2017). Nissan a notamment bénéficié du succès des Qashqai, Rogue et X-Trail, ainsi que des berlines Altima.

« Nissan a surmonté avec succès des conditions de marché difficiles au premier semestre, délivrant des résultats et une rentabilité solides sur fond de demande encourageante pour nos derniers modèles », s’est félicité Carlos Ghosn, président de Nissan. Le constructeur explique avoir bénéficié d’un marché nord-américain dynamique et de « l’impact favorable » de l’évolution des monnaies.

Aux Etats-Unis, les ventes ont progressé de 13,7 % entre avril et septembre, si bien que l’objectif annuel a été relevé, à 1,81 million d’unités, ce qui constituerait « un record ». L’Europe de l’Ouest (+ 8,4 %) a de son côté montré « des signes de stabilisation ». Ces deux régions ont permis de « compenser le ralentissement de la demande au Japon », à la suite d’une hausse de la taxe sur la consommation passée de 5 % à 8 % début avril. Les ventes ont plongé de 7,6 % dans l’archipel, mais le constructeur dit entrevoir « des signes de reprise, bien que modeste ». Nissan a également souffert d’une situation politique instable en Russie ou encore au Brésil. En Chine, son deuxième marché, le constructeur a été affecté par « une faiblesse générale dans le segment des petits véhicules commerciaux, une compétition plus rude dans les modèles compacts et un sentiment anti-Japonais persistant du fait de tensions politiques » entre les deux pays.

Nissan vise désormais pour l’ensemble de l’exercice qui s’achèvera fin mars 2015) des ventes de 5,45 millions d’unités (contre 5,65 millions d’unités escomptées auparavant), dont 1,27 million au Japon (contre 1,43 million initialement prévues).

En revanche, il maintient ses prévisions de résultats grâce à des efforts de réduction des coûts et des gains de change. Son chiffre d’affaires devrait même être un peu meilleur que prévu, à 10 800 milliards de yens (78,26 milliards d’euros). Le bénéfice net est attendu à 405 milliards de yens (2,93 milliards d’euros), en progrès de 4,1 %, et le bénéfice d’exploitation à 535 milliards de yens (3,88 milliards d’euros), en hausse de 7,4 %. (AFP 4/11/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.