Fermer
Royaume-Uni

Nissan annonce qu’il produira les prochains Qashqai et X-Trail à Sunderland

Le #Nissan - #Production - #Union Européenne
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nissan a annoncé qu’il produirait le nouveau Qashqai à Sunderland au Royaume-Uni, affirmant avoir reçu des garanties suffisantes du gouvernement britannique après le vote pour le Brexit. « Je suis ravi d’annoncer que Nissan va continuer d’investir à Sunderland », a déclaré Carlos Ghosn, président de Nissan, ajoutant que la prochaine génération du X-Trail serait également fabriquée à Sunderland.

« Je salue l’engagement de la Première ministre britannique Theresa May pour l’industrie automobile au Royaume-Uni », a souligné M. Ghosn, qui estime avoir reçu l’assurance du gouvernement sur la compétitivité du site malgré le Brexit à venir. Quelque 7 000 ouvriers, techniciens et ingénieurs assemblent à Sunderland un demi-million de véhicules par an, dont plus de la moitié sont exportés vers le reste de l’Union européenne. L’usine soutient en outre quelque 28 000 emplois chez les fournisseurs du secteur au Royaume-Uni.

Mais la perspective de voir ces voitures taxées par les douanes dans quelques années, lorsque le Brexit sera effectif, avait mis un doute sur l’avenir de cette usine géante ouverte il y a 30 ans. Fin septembre, M. Ghosn avait demandé aux autorités britanniques des « compensations » face à d’éventuelles nouvelles barrières tarifaires. Il a rencontré à la mi-octobre la Première ministre britannique Theresa May qui l’avait rassuré, M. Ghosn disant depuis aborder « de manière plus détendue » l’avenir de l’usine.

« C’est une nouvelle fantastique », s’est réjouie de son côté Mme May. « C’est une reconnaissance du fait que le gouvernement s’est engagé à créer les conditions pour que l’industrie automobile continue de croître – maintenant et à l’avenir. Ce vote de confiance montre que le Royaume-Uni est ouvert aux affaires et que nous restons une nation tournée vers le large », a-t-elle ajouté.

Outre l’actuel Qashqai, un autre petit 4X4, le Juke, ainsi que la citadine Note, l’électrique Leaf et deux modèles de la marque de luxe Infiniti sont assemblés à Sunderland. Il s’agit de la plus grande usine automobile jamais construite au Royaume-Uni, d’où sortent près d’un tiers des véhicules assemblés dans l’ensemble du pays. Depuis la pose de la première pierre, le groupe japonais a investi plus de 3,7 milliards de livres dans son usine, sa principale en Europe. Elle a fabriqué 9 millions de voitures en 30 ans. (AFP, REUTERS 27/10/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.