Fermer
Japon

Nissan abaisse ses prévisions annuelles après un troisième trimestre dans le rouge

Analyse de presse de 14H00 - Le #Nissan - #Prévisions - #Résultats - #Ventes
Icone de twitter
CCFA_Auto
CCFA : pendant les vacances, l’information roule toujours ! 🌞🌴🏄 👉 @Groupe_Renault @GroupePSA... ccfa.fr/actualites/ccf…  #Automobile #automotive #CCFA #GroupePSA #Renault #RenaultTrucks
Icone de twitter
CCFA_Auto
FCA annonce une perte nette d’un milliard d’euros au deuxième trimestre 👉 @GroupePSA @fcagroup @Am__today @Auto21news @LaTribune @LeParisien_Auto... ccfa.fr/actualites/fca…  #FCA #PSA #Résultats
Icone de twitter
CCFA_Auto
Scania (groupe Volkswagen) confirme un plan de 5 000 suppressions de postes dans le monde 👉 @RenaultTrucksCo @VWGroup_DE @Am__today... ccfa.fr/actualites/sca…  #Plan #Scania #Suppression #emplois
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Nissan a abaissé ses prévisions de résultats pour l’ensemble de son exercice 2019-2020, après avoir subi une perte nette de 26,1 milliards de yens (218,4 millions d’euros) au dernier trimestre de 2019, contre un bénéfice de 70,4 milliards de yens un an plus tôt. Le constructeur a également laissé entendre que des restructurations supplémentaires étaient inévitables.

Nissan a enregistré un bénéfice opérationnel de 23 milliards de yens (193,1 millions d’euros) sur le dernier trimestre de 2019, en chute de 78 %, pour un chiffre d’affaires de 2 500 milliards de yens (21 milliards d’euros), en recul de 17,8 %. Ses ventes en volume ont diminué de 11 %, avec notamment une baisse de 18 % aux Etats-Unis, de 0,6 % en Chine, de 8,1 % en Europe et de 19,8 % au Japon.

Nissan espère désormais réaliser un bénéfice net de 65 milliards de yens (544 millions d’euros) sur l’ensemble de l’exercice en cours qui s’achèvera le 31 mars, contre une précédente prévision de 110 milliards de yens, et sur un bénéfice d’exploitation de 85 milliards de yens (713,6 millions d’euros), au lieu de 150 milliards. Le chiffre d’affaires est maintenant attendu a 10 200 milliards de yens (85,6 milliards d’euros) au lieu des 10 600 milliards de yens prévus auparavant.

En outre, ces prévisions “n’incluent pas l’impact potentiel du nouveau coronavirus”, a averti le directeur général de Nissan Makoto Uchida. Le groupe est déjà affecté par l’épidémie de coronavirus ; quatre de ses usines d’assemblage en Chine sont toujours à l’arrêt, le groupe espérant en redémarrer deux la semaine prochaine.

Arrivé à la tête du groupe le 1er décembre dernier, M. Uchida a adressé ses “sincères excuses aux actionnaires” au vu des résultats “plus faibles que prévu”.”Les volumes de ventes ont été inférieurs à nos attentes” au troisième trimestre, ce qui a été le “principal facteur” pour abaisser encore les prévisions annuelles, a expliqué M. Uchida.

Le groupe avait lancé l’an dernier un vaste plan de restructuration destiné à réduire ses capacités de production de 10 % d’ici à la fin mars 2023. M. Uchida n’a pas livré jeudi de nouvelles mesures de restructuration, mais il a de nouveau souligné que Nissan devait “faire davantage” pour réduire ses coûts fixes. “Comme nos volumes de ventes sont tombés très bas, je pense qu’il est nécessaire d’aller plus loin”, a-t-il insisté.

Source : AUTOMOTIVE NEWS, AFP (13/2/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES