Fermer
Allemagne

Nexovation et Capricorn entament une bataille juridique pour la reprise du circuit du Nürburgring

Le #Acquisition
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nexovation et Capricorn entament une bataille juridique pour la reprise du circuit du Nürburgring. En effet, le circuit, en faillite depuis juillet 2012, a été racheté par l’équipementier allemand Capricorn en mars, pour un montant de 77 millions d’euros.

La reprise devait être effective au 1er janvier 2015. Toutefois, l’accord d’achat prévoyait plusieurs versements, notamment un en juillet, qui n’a pas été effectué par Capricorn. L’équipementier a reporté ce paiement, dans l’attente du feu vert de la Commission Européenne, qui a remis en cause la légalité de cette vente.

Dans ce contexte, Nexovation, qui avait lui aussi déposé une offre pour reprendre le circuit, estime avoir été discriminé, d’autant que son offre s’élevait à 150 millions d’euros. L’entreprise l’avait déposée avant le délai légal imposé (le 26 mars), mais la reprise par Capricorn avait été annoncée avant la fin de ce délai (le 11 mars).

Nexovation espère que la Commission européenne jugera la cession du circuit à Capricorn illégale, et se prépare le cas échéant à renouveler son offre de reprise. (AUTOMOBILWOCHE 9/9/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.