Fermer
Inde

New Delhi : Salon des petites voitures économiques

Le #Low-cost - #Modèle - #Salon
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le 12ème Salon de l’automobile de New Delhi, qui fermera ses portes demain, aura incontestablement été le salon de la petite voiture peu coûteuse, rustique et économique. Outre les concepts de voitures à très bas coûts présentés par l’Alliance Renault-Nissan (Renault Kwid et Datsun Redi-Go), Tata a dévoilé deux petits modèles de série, les Bolt et Zest, tandis que Ford a présenté sa Figo, future petite voiture à quatre portes avec un coffre séparé.

Si les constructeurs allemands de haut de gamme étaient bien présents au Salon de New Delhi, leurs stands étaient bien moins démonstratifs qu’à Francfort, Detroit ou même en Chine. En outre, les voitures haut de gamme de Jaguar Land Rover (appartenant à Tata Motors) étaient exposées dans le même hall que les rustiques poids-lourds du groupe.

Avec ce salon, l’Inde montre qu’elle sert de laboratoire mondial pour concevoir et produire des véhicules à très bas coûts. Les centres de recherche et développement s’y multiplient. « C’est un centre d’ingénierie frugale pour pays émergents », indique Karim Mikkiche, directeur du centre technique Renault-Nissan de Chennai chargé de développer la plate-forme à très bas coûts « CMF-A ».

Les constructeurs comprennent que leurs véhicules peu coûteux spécifiques au marché indien peuvent leur donner des atouts ailleurs. Maruti-Suzuki exporte déjà ainsi l’Alto vers l’Europe tandis que Nissan exporte la Micra fabriquée à Chennai. (TRIBUNE 10/2/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.