Fermer
Suède

NEVS a interrompu la production de Saab

Le #NEVS - #Production - #Saab - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

NEVS (National Electric Vehicle Sweden) a annoncé hier devoir interrompre la production de Saab « pour une courte durée », en raison d’un problème de liquidités.

NEVS, propriétaire de Saab depuis 2012 (cf. revue de presse du 14/6/12), a indiqué que l’un des propriétaires du groupe sino-japonais NEVS, le Chinois Qingbo Investment, n’avait pas respecté son engagement de financer les activités de NEVS en cas de besoin.

L’usine de Trollhatan, qui assemblait jusqu’à présent 6 véhicules par jour, sera donc mise à l’arrêt durant 4 semaines à compter du 20 mai.

Qingbo Investment détient 22 % du capital de NEVS et s’était engagé l’an dernier à financer la production de Saab. Il avait en outre commandé une flotte de 200 véhicules électriques de la marque pour la ville de Qingdao.

Par ailleurs, NEVS est en négociations avec un constructeur (non-cité) pour développer en commun une nouvelle plateforme, afin de produire de nouveaux modèles. Le propriétaire de Saab serait également en discussions avec un autre constructeur pour monter au capital de NEVS. (AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOTIVE NEWS CHINA, AUTOMOBILWOCHE 20/5/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.