Fermer
Suède

NEVS a été placé en redressement judiciaire

Le #NEVS - #Redressement - #Saab
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

NEVS a été placé en redressement judiciaire, après que le tribunal de Vänersborg a accepté sa demande, le 29 août. Lorsque NEVS avait déposé sa demande de mise en redressement, le 28 août, le tribunal avait tout d’abord refusé, jugeant les solutions financières proposées par NEVS « vagues et insuffisamment documentées » (cf. revue de presse du 29/8/14).

« A présent, nous avons des assurances quant aux salaires de nos employés et l’entreprise obtient plus de temps pour travailler sur son plan de redressement », a commenté Stefan Larsson, secrétaire du syndicat IF Metall pour NEVS. (AFP 29/8/14)

Par ailleurs, NEVS est propriétaire de la marque automobile Saab, qui n’a désormais plus aucun lien avec le groupe Saab AB (défense et aéronautique). Or, ce dernier a indiqué que la demande de NEVS d’être placé en redressement judiciaire lui avait permis de d’annuler l’accord qui donnait à NEVS le droit d’utiliser le nom Saab. Le groupe Saab AB a donc retiré à NEVS son droit d’utiliser le nom Saab. Un nouvel accord portant sur l’utilisation de cette marque déposée pourrait être négocié une fois que NEVS aura trouvé une solution à ses problèmes financiers. (AUTOMOTIVE NEWS 29/8/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.