Fermer
Suède

NEVS a annoncé avoir demandé à la justice suédoise à être placé en redressement judiciaire

Le #NEVS - #Redressement - #Saab
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

NEVS, le propriétaire de la marque Saab, a annoncé avoir demandé à la justice suédoise à être placé en redressement judiciaire, le temps de retrouver des financements.

« Les négociations tripartites que nous menons avec deux constructeurs automobiles mondiaux continuent d’avancer, sont complexes et ont exigé plus de temps que nous le prédisions. […] Nous avons besoin de plus de temps pour conclure ces discussions et parvenir à un accord. C’est pourquoi nous réclamons un redressement judiciaire », a expliqué Matthias Bergman, directeur général de NEVS.

Les deux constructeurs mondiaux cités par M. Bergman seraient Mahindra et Dongfeng. NEVS est endetté de 50 millions de couronnes (5,4 millions d’euros) auprès de ses fournisseurs.

Cette demande de redressement judiciaire aurait été refusée par un tribunal suédois, qui estime les solutions financières proposées par NEVS « vagues et insuffisamment documentées ». (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 28/8/14, AUTOMOTIVE NEWS CHINA, WALL STREET JOURNAL 29/8/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.