Fermer
Royaume-Uni

Négociations sur le « Brexit » – la SMMT insiste sur la nécessité d’un accord qui sauvegarde la compétitivité de l’industrie automobile

Le #Accord - #Gouvernement - #Industrie automobile - #Négociation - #Union Européenne
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que la première ministre britannique Theresa May a signé le 29 mars la lettre qui lance officiellement le processus de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, la SMMT (association des constructeurs britanniques) a renouvelé son appel à placer l’industrie automobile au coeur des discussions à venir et à parvenir à un accord qui sauvegarde la compétitivité de l’industrie automobile britannique.

« L’activation de l’Article 50 a enclenché une course contre la montre pour obtenir un accord qui garantisse l’avenir de l’industrie automobile britannique. Le gouvernement s’est engagé à créer et à maintenir les conditions adéquates pour le succès de notre industrie. Cela signifie, dans notre relation avec notre plus important marché, des frontières sans taxes et ouvertes qui permettent la libre circulation des produits, des pièces et des investissements, et de continuer à exercer une influence sur les réglementations qui concernent les véhicules que nous fabriquons et conduisons. Nous allons continuer à travailler avec le gouvernement et nos homologues européens, mais l’absence d’accord n’est pas une option. L’heure est maintenant venue pour le gouvernement de tenir ses engagements », a indiqué Mike Hawes, président de la SMMT.

La SMMT a listé six priorités pour l’industrie automobile britannique dans les négociations : conserver les avantages du marché unique, à savoir pas de droits de douane et pas de barrières commerciales avec l’UE ; maintenir les accords et avantages dont le Royaume-Uni bénéficie dans le cadre de l’union douanière, avec des procédures douanières communes ; garantir l’accès aux talents en Europe ; maintenir une harmonisation des réglementations et enfin garantir la position du Royaume-Uni dans les relations commerciales actuelles et futures. (COMMUNIQUE SMMT)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.