Fermer
France

Navya augmente son chiffre d’affaires mais creuse ses pertes

Analyse de presse de 14H00 - Le #Navette Autonome - #Navya - #Résultats financiers
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le constructeur de navettes automobiles autonomes Navya a pratiquement doublé son chiffre d’affaires en 2018, mais ses pertes se sont aggravées dans les mêmes proportions, sous l’effet d’une hausse massive de ses dépenses de recherche et développement.

La société basée à Villeurbanne a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 19,0 millions d’euros (+ 85 %), grâce à la vente de 68 véhicules. 116 navettes Navya sont désormais en circulation dans le monde. Près de 30 % des volumes vendus ont été écoulés en Amérique du nord et en Asie-Pacifique.

La marge brute a bondi de 1,3 million à 3,4 millions d’euros. Elle s’est hissée à 18 % des ventes (+ 5 points), ce qui, pour le nouveau président du directoire Etienne Hermite, atteste « d’un modèle économique vertueux ». Mais la progression des frais de recherche (+ 154 %), des frais commerciaux et marketing (+ 21 %) et des frais généraux (+ 132 %) ont aggravé le déficit courant. En y ajoutant ses frais financiers, Navya enregistre au final une perte nette de 18,1 millions d’euros, contre 11,5 millions un an plus tôt.

Pour autant, le groupe ne s’inquiète pas pour son avenir immédiat, fort d’une trésorerie de 19,5 millions d’euros à la fin décembre. Il a en outre tiré en mars une première tranche de 15 millions d’euros sur les 30 accordés par la Banque européenne d’investissement.

Source : AFP (27/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.