Fermer
Japon

Moody’s se montre sceptique sur le redressement de Nissan et abaisse sa note

Analyse de presse de 14H00 - Le #Moody's - #Nissan - #Notation
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’agence de notation Moody’s a abaissé la note de la dette à long terme de Nissan, jugeant que son redressement allait prendre « des années » et évoquant ses inquiétudes sur la gouvernance après l’éviction de Carlos Ghosn.

L’appréciation du groupe automobile japonais est dégradée d’un cran, à « A3 », dernier échelon de la catégorie des « émetteurs solides mais susceptibles d’être affectés par des changements de la situation économique ». Cette décision « reflète la glissade continue de la rentabilité de Nissan, sous l’effet de ventes médiocres aux Etats-Unis, son principal marché », a commenté Motoki Yanase, vice-président de Moody’s.

Nissan a vu ses bénéfices plonger sur l’exercice clos en mars 2019, et l’année en cours s’annonce tout aussi sombre. Le constructeur est très fragilisé depuis l’arrestation en novembre de M. Ghosn. A l’origine de l’enquête interne qui a fait tomber le magnat de l’automobile, Nissan l’a aussitôt limogé de la présidence du conseil d’administration et a mis en place une nouvelle stratégie. Mais « son succès va mettre plusieurs années pour se concrétiser », estime Moody’s. Il faudra « du temps aussi pour prouver l’efficacité du nouveau cadre de gouvernance » annoncé par Nissan, ajoute l’agence, « alors que persistent les incertitudes sur la direction et l’actionnariat ».

Ce désaccord « sur l’architecture future de l’alliance pourrait entraver les efforts des deux entreprises pour améliorer les synergies », insiste Moody’s. Nissan a déjà été sanctionné cette semaine par une autre agence de notation : S&P Global Ratings a abaissé lundi la perspective de la note de « stable » à « négative ». « Il est peu probable » que les membres de l’alliance « parviennent à un accord rapidement sur la forme future de coopération », avait-elle fait valoir, ce qui pourrait « affaiblir davantage encore l’image de Nissan et retarder les projets de collaboration dans des domaines clés ».

Source : AFP (24/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.