Fermer
France

Moins d’une ville sur deux du Grand Paris s’engage pour la zone à faibles émissions

Analyse de presse de 14H00 - Le #ZFE - #Zones à faibles émissions
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A six semaines de l’entrée en vigueur de la zone à faibles émissions (ZFE) dans le périmètre de l’A86, seuls 34 maires de la métropole du Grand Paris sur 78 assurent qu’ils signeront l’arrêté appliquant cette interdiction sur leur territoire des véhicules les moins vertueux. Le président de la métropole se donne deux ans pour convaincre les récalcitrants.

« On nous dit qu’on va accompagner les personnes les plus en difficulté. Mais qui ? Avec quel budget ? », s’alarme Eric Berdoati, maire LR de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). « Aujourd’hui si j’ai bien compris, il y aurait de quoi aider 1 200 conducteurs sur toute la métropole. Qu’est-ce qu’on va faire ? Verser l’aide aux 1 200 premiers à se présenter ? Il faut arrêter avec l’écologie punitive. N’oublions pas que la manifestation des Gilets jaunes du 17 novembre était liée à la taxe sur les carburants », déclare-t-il.

« Je suis favorable à la ZFE, mais contre les conditions de sa mise en oeuvre. Je ne signerai l’arrêté que lorsqu’on aura une idée plus précise de qui est concerné car les chiffres dont nous disposons ne sont pas crédibles », explique de son côté Stéphanie Daumin, maire PC de Chevilly-Larue.

Source : PARISIEN (23/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.