Fermer
Allemagne

Moia n’a pas l’autorisation d’étendre sa flotte à Hambourg

Analyse de presse de 14H00 - Le #Flotte - #Justice - #Mobilité - #Moia - #Plainte - #Service - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Suite à la plainte d’une entreprise de taxis, le service de mobilité du groupe Volkswagen, Moia, s’est vu interdire par le tribunal administratif d’Hambourg de développer sa flotte de navettes pour des courses partagées. Sa flotte devra donc se limiter à 200 véhicules.

Initialement, Moia comptait déployer une flotte de jusqu’à 500 véhicules à Hambourg.

Le service de Moia n’a été lancé dans la ville allemande que depuis quelques semaines. Au cours des 10 premiers jours de son activité, le service aurait enregistré quelque 15 000 réservations de courses.

Jusqu’à clarification des questions soulevées par la société de taxis (notamment sur des points de concurrence déloyale), Moia ne pourra donc pas accroître sa flotte. Cela pourrait durer plusieurs mois.

A titre de comparaison, 200 navettes Moia circulent à Hambourg, contre plus de 3 000 taxis.

Moia se défend de vouloir remplacer les taxis mais compte plutôt proposer un service qui se situerait entre les taxis et les transports en commun, les courses étant partagées entre clients qui se rendent à une destination similaire.

Source : AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (24/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.