Fermer
France

Mme Royal veut doubler le crédit d’impôt pour l’installation d’un système de recharge pour V.E. à domicile

Le #Borne de recharge - #Electrique - #Subventions fiscales
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le 10 décembre, Ségolène Royal a annoncé une série de mesures pour lutter contre la pollution de l’air, parmi lesquelles l’élargissement de la prime à la conversion aux VUL électriques. Si celle-ci entrera bien en vigueur à partir de janvier 2017, d’autres mesures proposées par la ministre de l’Environnement sont encore à l’étude. C’est le cas par exemple de la gratuité des péages autoroutiers pour les véhicules électriques, encore en discussion avec les sociétés d’autoroute. Ça l’est également pour le doublement du crédit d’impôt transition énergétique pour l’achat de bornes de charge pour les véhicules électriques. Cette aide fiscale dédiée aux ménages investissant dans des dispositifs d’amélioration de la performance énergétique de leur logement s’élève aujourd’hui à 30 % du coût. La ministre souhaite la faire passer à 60 % lorsqu’elle concernera l’installation d’une borne de recharge pour véhicule électrique.

La ministre a annoncé le 1er octobre dernier un objectif d’un million de points de charge d’ici à trois ans pour les véhicules électriques, dont 900 000 chez les particuliers et 100 000 accessibles au public. A mi-septembre, il existait 14 250 points de charge ouverts au public en France, répartis dans 4 492 stations, selon une carte diffusée par Mme Royal sur Twitter. (AUTOACTU.COM 13/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.