Fermer
Allemagne

Mme Merkel va inaugurer le Salon de Francfort

Le #Salon
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Chancelière allemande Angela Merkel doit inaugurer aujourd’hui le Salon de Francfort. A cette occasion, elle devrait en profiter pour rappeler à l’ordre l’industrie automobile allemande, actuellement en pleine crise de confiance après les affaires de manipulations des émissions des véhicules diesel.

En effet, selon la Chancelière, l’industrie automobile allemande a commis des « fautes impardonnables ». Néanmoins, Mme Merkel reste connue comme l’un des soutiens indéfectibles de l’industrie. En effet, elle considère l’industrie automobile allemande comme « un des piliers du succès allemand ».

La Chancelière devrait féliciter les constructeurs allemands de leurs récentes annonces concernant leurs stratégies de développement de l’électromobilité, mais devrait éviter toute complaisance. En pleine campagne électorale, la Chancelière ne peut en effet pas se montrer trop conciliante, après les nombreux scandales qui ébranlent l’industrie automobile allemande (débutés il y a deux ans avec l’affaire Volkswagen).

Néanmoins, signe que la Chancelière est opposée à des interdictions de circulation pour les véhicules diesel, sa visite officielle inclut la découverte de modèles diesel. (AFP 14/9/17, AUTOMOBILWOCHE 13/9/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.