Fermer
Etats-Unis

MM. Diess et Wöbcken se sont rendus à Las Vegas

Le #Concessionnaires - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Herbert Diess, patron de la marque Volkswagen, et Hinrich Wöbcken, nouveau responsable des activités de Volkswagen en Amérique du Nord, se sont rendus à Las Vegas pour participer à l’assemblée annuelle des concessionnaires américains de Volkswagen, le 2 avril.

A cette occasion, les concessionnaires de Volkswagen ont réclamé des dédommagements financiers de la part du groupe Volkswagen, suite à la chute des ventes de la marque éponyme sur le marché américain.

Par ailleurs, suite à cette assemblée, il aurait été décidé de doubler le nombre de Golf Alltrack qui seront importées aux Etats-Unis à 16 000 unités d’ici à la fin de cette année (contre 8 000 initialement prévues) et à 60 000 unités en 2017 (contre 30 000 exemplaires initialement prévus). Néanmoins, les concessionnaires réclamaient des stocks de 25 000 unités pour cette année et de 75 000 unités pour l’an prochain.

En outre, Alan Brown, président du conseil des concessionnaires de VW aux Etats-Unis, a demandé au groupe allemand de verser une aide de 20 000 dollars par mois durant 4 ans (soit près d’un million de dollars pour chaque concessionnaire). Volkswagen dispose d’un réseau de 650 concessionnaires aux Etats-Unis.

Si les concessionnaires veulent effectivement obtenir des dédommagements, la majorité estime encore que porter plainte contre le groupe ne serait pas la meilleure solution. Des discussions devraient débuter dès que possible.

A l’occasion de cette assemblée, M. Diess a déclaré qu’il souhaitait « redéfinir » l’image de Volkswagen et « relancer » la marque. Le dirigeant a ajouté que Volkswagen visait une hausse de ses ventes aux Etats-Unis, en privilégiant les volumes et en s’éloignant d’une image de marque européenne réservée aux élites. (AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 3/4/16, WALL STREET JOURNAL 4/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.