Fermer
Thailande

Mitsubishi va produire des voitures pour Fiat Chrysler

Le #Chrysler - #Fiat - #Mitsubishi - #Production
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mitsubishi va fabriquer en Thaïlande des voitures pour Fiat Chrysler, qui les commercialisera sous sa propre marque (vraisemblablement Chrysler) en Asie, y compris la Chine. Les véhicules seront basés sur les petites berlines Atrage de Mitsubishi (les Atrage sont elles mêmes dérivées des Mirage). La production devrait démarrer d’ici à la fin de l’année sur le site thaïlandais de Mitsubishi, qui offre une capacité totale de quelque 500 000 unités par an. Les livraisons à Fiat Chrysler devraient porter sur plusieurs milliers d’unités par an.

La production de véhicules pour Fiat Chrysler permettra à Mitsubishi d’améliorer la compétitivité de l’ensemble des modèles sortant de cette usine. Quant au groupe italo-américain, il pourra ainsi renforcer sa présence sur les marchés asiatiques, où il est peu développé.

Mitsubishi n’avait plus de liens avec Chrysler depuis 2005, date à laquelle le constructeur américain avait rompu ses différents partenariats avec le groupe japonais en raison du scandale qui avait alors éclaboussé ce dernier (dissimulation de défauts et rappels non effectués). (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 26/6/14, NIKKEI ASIAN REVIEW, AFP 27/6/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.