Fermer
Japon

Mitsubishi prévoit une baisse de ses bénéfices en 2015-2016 après une année record

Le #Mitsubishi - #Résultat financier
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mitsubishi prévoit des bénéfices en recul en 2015-2016, après avoir atteint de nouveaux records lors de l’exercice écoulé sur fond d’affaiblissement du yen. Entre le 1er avril 2015 et le 31 mars 2016, il table sur un bénéfice net en baisse de 15 %, à 100 milliards de yens (772,5 millions d’euros). De même, le bénéfice opérationnel devrait fléchir de 8 %, à 125 milliards (965,6 millions d’euros).

En revanche, le chiffre d’affaires est attendu en hausse de 4,6 %, à 2 280 milliards de yens (18 milliards d’euros), tiré par l’Amérique du Nord et l’Asie (une nouvelle usine vient d’être ouverte aux Philippines, et une autre le sera bientôt en Indonésie), tandis que le Japon et l’Europe devraient être à la peine.

En volume, le groupe s’attend à écouler 1,1 million de véhicules en 2015-2016, contre 1,09 en 2014-2015. Mitsubishi vient d’achever une année comptable exceptionnelle grâce à « des efforts de réduction de coûts et des taux de change favorables ».

Son bénéfice net a ainsi grimpé de 12,9 % sur la période avril 2014-mars 2015, à 118 milliards de yens (900 millions d’euros), et son bénéfice d’exploitation de 10 %, à 135,9 milliards de yens (1,05 milliard d’euros). Le chiffre d’affaires a progressé de 4,2 %, à 2 180,7 milliards de yens (16,7 milliards d’euros). Au Japon, Mitsubishi souligne la morosité de la conjoncture : ses ventes dans l’archipel se sont effondrées de 20 % en volume.

Dans le reste de l’Asie, elles ont stagné, la Chine compensant les difficultés du marché thaïlandais. En Amérique du Nord (+ 21 %), où ses modèles 4X4 Outlander et compact Mirage sont prisés, le constructeur a bénéficié de la solide reprise économique. En Europe (+ 13 %), il a pu s’appuyer sur le succès de l’Outlander PHEV – SUV hybride rechargeable sur secteur -, mais a souffert de « la dégradation de la situation économique en Russie ». (AFP 24/4/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.