Fermer
Japon

Mitsubishi Motors a battu de nouveaux records au premier trimestre

Le #Mitsubishi - #Résultat financier
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mitsubishi Motors a débuté l’exercice 2014-2015 en réalisant de nouveaux records au premier trimestre, obtenus grâce à la dépréciation du yen et à des réductions de coûts. Entre le 1er avril et le 30 juin, il a quasiment doublé son bénéfice net, à 28,1 milliards de yens (200 millions d’euros au taux de change retenu par le groupe), contre 16,4 milliards un an plus tôt. Son bénéfice opérationnel a bondi de façon encore plus spectaculaire, s’établissant à 30,9 milliards de yens, contre 16 milliards précédemment. Il s’agit de la cinquième année d’affilée de hausse, précise le groupe dans un communiqué. Enfin, le chiffre d’affaires a progressé 25 %, à 513 milliards de yens (3,7 milliards d’euros), amplifié par un yen faible. Mitsubishi Motors engrange en effet des revenus nettement plus élevés de ses activités à l’étranger, une fois convertis en devise nippone.

En volume, les ventes ont augmenté de 4 %, à 258 000 unités. Elles ont progressé de 3 % en Asie, le premier marché de Mitsubishi Motors, avec des évolutions contrastées entre la Thaïlande, victime de l’instabilité politique, et la Chine où « la croissance a été remarquable ». La performance a été également satisfaisante en Europe (+ 11 %), où le groupe a bénéficié du lancement dans la région du SUV hybride rechargeable sur secteur Outlander PHEV. Même dynamisme en Amérique du Nord (+ 22 %), sous l’impulsion de nouveaux modèles (4X4 Outlander, compact Mirage). Ailleurs, les ventes ont décliné de 4 %, l’augmentation enregistrée au Moyen-Orient et en Afrique ne compensant pas le déclin accusé en Australie et Amérique latine.

Après ce bon départ, Mitsubishi Motors se montre confiant pour l’ensemble de l’année budgétaire. Il espère toujours accroître ses profits par rapport à un exercice 2013-2014 déjà exceptionnel, même si la progression sera sans commune mesure du fait de taux de change désormais relativement stables.

Entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015, Mitsubishi Motors s’attend à une hausse de 5 % de son bénéfice net, à 110 milliards de yens (785 millions d’euros). Son bénéfice opérationnel pourrait grimper de 9 %, à 135 milliards de yens, et son chiffre d’affaires de 10 %, à 2 300 milliards de yens (16,4 milliards d’euros). Le groupe prévoit par ailleurs une progression de 13 % de ses ventes en volume, qui bondiraient notamment de 25 % en Asie, tout en croissant aussi notablement aux Etats-Unis et en Europe.

Mitsubishi Motors a par ailleurs versé un dividende de 25 yens par titre à ses actionnaires pour l’exercice comptable écoulé, une première depuis 16 ans. (AFP 30/7/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.