Fermer
Royaume-Uni

Mini a dévoilé sa première voiture électrique

Analyse de presse de 14H00 - Le #Mini - #Modèle électrique - #Voiture Electrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mini a dévoilé sa première voiture électrique, la Mini Electric, qui sera produite dans l’usine d’Oxford/Cowley (sur les mêmes chaînes de production que la Mini « conventionnelle »), à partir de la fin 2019 (soit à la même période que le Brexit, prévu le 31 octobre). En outre, les premières livraisons du modèle sont attendues en mars 2020.

« L’électrique est très important pour notre marque, ce sera un élément clé de notre futur, mais nous savons tout autant que des clients voudront garder des éléments du moteur à combustion, donc nous aurons les trois options (essence, hybride et électrique) », a expliqué David George, directeur général de Mini UK.

La batterie du véhicule sera produite dans l’usine de BMW à Dingolfing, en Bavière.

David George a souligné que la Mini Electric s’intégrait « entièrement dans la ligne de production », permettant à la marque d' »être totalement flexible pour réagir aux demandes des clients ».

Pour rappel, en 2008, Mini avait conçu un véhicule expérimental électrique, la Mini E. Quelque 450 exemplaires avaient été fabriqués et testés à l’époque aux Etats-Unis, en Allemagne et au Royaume-Uni. Cependant, ce modèle n’avait pas vocation à être commercialisé et visait uniquement à observer les réactions des utilisateurs.

BMW a fait savoir que près de 20 000 clients potentiels avaient manifesté leur intérêt pour la Mini Electric. La voiture affiche une autonomie assez limitée, de 200 à 230 km, qui souligne son caractère citadin et permet de maintenir un prix relativement abordable. Au Royaume-Uni, la Mini Electric sera commercialisée à des prix entre 24 400 et 30 400 livres sterling, et en Allemagne, à partir de 32 000 euros.

En outre, la Mini Electric, qui se base sur la variante à trois portes de la Mini pourra accueillir 5 personnes (contrairement au prototype Mini E, qui était un modèle à deux places).

Mini a fait savoir que la version électrique ne pesait que 145 kg de plus que la version conventionnelle. En outre, les batteries sont installées dans l’espace laissé libre après la suppression du pot d’échappement et du réservoir. De ce fait, la carrosserie et le châssis restent très similaire à ceux de la Mini classique.

Au Royaume-Uni, la Mini Electric sera commercialisé à des prix entre 24 400 et 30 400 livres sterling, et en Allemagne, à partir de 32 000 euros.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, JOURNALAUTO.COM (9/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.