Fermer
Indonésie

Michelin lance une coentreprise en Indonésie

Le #Coentreprise - #Michelin
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Michelin a annoncé le 18 mai avoir conclu un partenariat avec l’organisation non-gouvernementale WWF (Fonds mondial pour la nature) pour promouvoir notamment de bonnes pratiques d’extraction de la gomme d’hévéa, produit de base du caoutchouc naturel. Le manufacturier a par ailleurs indiqué avoir investi 55 millions d’euros dans une coentreprise avec le groupe indonésien diversifié Barito Pacific Group (BPG) « pour produire du caoutchouc naturel éco-responsable » en Indonésie et afin d’assurer « la reforestation de trois concessions d’une surface totale de 88 000 hectares ravagés par une déforestation incontrôlée ».

Le partenariat signé pour quatre ans entre Michelin et le WWF porte sur « la promotion de meilleures pratiques de la plantation des hévéas, des méthodes d’extraction et de la transformation de la gomme », précise un communiqué. Le groupe de Clermont-Ferrand veut, avec le WWF, chercher « les meilleures solutions possibles dans les zones des plantations », l’ONG siégeant dans un « organe de gouvernance spécifique » de la coentreprise.

La moitié des surfaces des trois concessions concernées par l’accord de coentreprise avec BPG – dont Michelin détiendra 47 % du capital – sera plantée d’hévéas, pour une production d’environ 80 000 tonnes. Elles sont situées sur les îles de Sumatra et Bornéo. « L’autre moitié des parcelles aura pour but de recréer un environnement naturel, de créer des cultures vivrières pour la population locale, et de réimplanter d’autres espèces végétales endémiques », souligne Michelin, qui évoque « 16 000 emplois locaux directs ou indirects » ainsi créés à terme. (AFP 18/5/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.