Fermer
France

Michelin et Sifca détiennent 89,15 % de SIPH à l’issue de leur OPA

Le #Bourse - #Michelin
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Michelin et le groupe ivoirien Sifca détiennent 89,15 % du capital de la Société internationale de plantations d’hévéas (SIPH) à l’issue de leur offre publique d’achat (OPA), a indiqué le 17 juillet l’Autorité des marchés financiers (AMF), notant que ce seuil était insuffisant pour retirer le titre de la Bourse. Le 12 juillet, « à la clôture de l’offre publique d’achat simplifiée, le concert composé des sociétés Sifca et CFM [Compagnie Financière Michelin SCmA] détient 4 511 918 actions SIPH […], soit 89,15 % du capital et au moins 93,74 % des droits de vote de cette société », a détaillé l’AMF dans un communiqué.

Le manufacturier français, à l’initiative de cette OPA, ne pourra donc pas engager un retrait obligatoire de la Bourse des actions SIPH non présentées à l’offre, comme il l’avait prévu, puisqu’une telle opération implique une prise de participation à hauteur de 95 %. Michelin détenait jusque-là avec Sifca 79,4 % du capital et 88,22 % des droits de vote de SIPH. Il avait proposé pour cette OPA amicale d’acquérir les titres qui ne sont pas déjà détenus par les deux groupes, à 85 euros par action.

A travers cette opération, les deux partenaires veulent « poursuivre le développement » de SIPH, avait expliqué le producteur d’hévéa en juin, lors de l’annonce du projet d’OPA. SIPH est spécialisée dans la production, l’usinage et la commercialisation de caoutchouc naturel à usage industriel, principalement dans l’activité pneumatique. La société exploite plus de 40 000 hectares d’hévéas matures en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Nigeria et au Liberia, avec un niveau de production actuel de quelque 220 000 tonnes annuel. Le latex traité est issu de l’exploitation des plantations de SIPH et d’achats effectués auprès de planteurs indépendants. (AFP 17/7/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.