Fermer
France

Michelin confirme ses objectifs financiers pour l’année

Analyse de presse de 14H00 - Le #Michelin - #Résultats financiers
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Michelin a réalisé un chiffre d’affaires de 6,11 milliards d’euros au troisième trimestre de 2019, en hausse de 8,9 %. Dans un contexte de crise du marché automobile, la performance est supérieure aux attentes des analystes interrogés par Factset, qui tablaient en moyenne sur un chiffre d’affaires de 5,96 milliards d’euros. A périmètre et taux de change constants, la hausse d’activité a atteint 2,3 %, portée par des augmentations de tarifs et une montée en gamme des ventes, qui ont compensé un recul des volumes.finan

« On fait un très bon troisième trimestre », a estimé le directeur financier Yves Chapot, s’alarmant toutefois de « volumes en baisse de 0,8 % à fin septembre » hors acquisitions. « Nous voyons des nuages s’accumuler, en particulier sur le marché des poids lourds et de la construction, qui se sont dégradés pendant l’été et qui nous incitent à une certaine prudence », a-t-il déclaré.

Michelin a confirmé pour 2019 l’ensemble de ses objectifs, à savoir une croissance des volumes conforme à l’évolution des marchés, un résultat opérationnel supérieur à l’an dernier hors effets de change et des flux de trésorerie positifs supérieurs à 1,45 milliard d’euros.

Sur les neuf premiers mois de l’année, les ventes de Michelin ont augmenté de 10,4 %, à 17,9 milliards d’euros (+ 1,3 % hors acquisitions et effets de change). Le groupe table sur un marché des pneus pour voitures et camionnettes en recul de 1 % sur l’année. Mais « les marchés poids lourds devraient accentuer leur recul sur le quatrième trimestre pour terminer l’année en retrait de 4 % », a prévenu M. Chapot.

La demande reste en revanche « soutenue » pour les pneus d’avions et de véhicules miniers, « permettant de compenser le fort recul des marchés (des véhicules) agricole et (de) construction », a souligné le manufacturier.

« Face à la dégradation des marchés, plus forte qu’attendu, en particulier sur les poids lourds, le groupe poursuit son travail sur la compétitivité de ses activités, le pilotage rigoureux des prix et le renforcement de ses positions sur les segments et domaines les plus porteurs de croissance », a déclaré le président de Michelin dans un communiqué.

Source : AFP (24/10/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.