Fermer
France

Michelin confirme ses objectifs de résultats pour 2020

Analyse de presse de 14H00 - Le #Michelin
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Michelin a confirmé le 4 avril ses objectifs de résultats à l’horizon 2020, lors d’une journée investisseurs organisée dans son centre d’essais d’Almería en Espagne. Le manufacturier « confirme les objectifs pour 2020 d’un [résultat opérationnel] Ebit de 3,7 milliards d’euros, et d’un [flux de trésorerie positif] free cash-flow de 1,7 milliard », a déclaré le directeur financier Marc Henry.

Michelin compte tirer parti de son image de haut de gamme pour accélérer dans les pneus de grand diamètre et compenser le ralentissement du marché mondial qu’il entrevoit pour les prochaines années. Le groupe clermontois prévoit une croissance annuelle moyenne du marché mondial des pneus de première monte de 1 % entre 2018 et 2023, contre environ 2 % entre 2013 et 2018. Il compte également surfer sur la croissance annuelle moyenne d’environ 2 % attendue cette fois pour les pneus de 18 pouces et plus sur les cinq prochaines années. En 2023, cette taille, qui équipe les grands SUV, les routières et les sportives, devrait représenter 52 % des ventes totales de pneus de première monte et de remplacement de la marque Michelin, contre 32 % en 2018, selon la présentation faite aux analystes. L’impact financier de cette montée en gamme est estimé à plus de 100 millions d’euros chaque année jusqu’en 2023.

Michelin a identifié quatre secteurs de croissance pour conforter ses objectifs pour 2020 et au-delà. Dans son activité traditionnelle de pneus, exposée à un environnement très concurrentiel avec l’essor des pneumaticiens asiatiques, il compte poursuivre la réduction de ses frais généraux et administratifs et l’adaptation de son outil industriel. Il augmente ses capacités en Asie et au Mexique et les réduit en Europe, où il a engagé notamment la fermeture d’une usine de petits pneus de 16 pouces et moins à Dundee, en Ecosse. Le manufacturier mise aussi sur l’innovation technologique dans les matériaux (polymères renforcés, recyclage, impression 3D et projet hydrogène avec Faurecia) et les services aux professionnels (mobilité connectée et gestion de flottes). Enfin, à côté de l’institution que représentent ses cartes et guides touristiques et gastronomiques, Michelin compte poursuivre le développement de ses activités de sélection pour moderniser son offre tout en jouant la carte du haut de gamme pour se démarquer de la concurrence surabondante des comparateurs sur Internet.

Source : AFP, REUTERS (4/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.